La fête de Saint Nicolas chez Petite Lutine

La pédagogie Steiner insiste beaucoup sur les célébrations qui rythment l’année et donnent un caractère merveilleux à la vie. J’avais déjà lu dans un livre d’Anne Bacus lorsque Petite Lutine était toute petite que les parents devaient saisir la moindre occasion de faire la fête pour illuminer la vie des enfants, et par là aussi la leur.

La fête de Saint Nicolas est une tradition des pays du Nord et de l’Est de la France. Saint Nicolas accompagné de son âne et parfois du Père Fouettard rend visite aux enfants et leur apporte surprises et friandises. Nous avons fait cette fête pour la première fois l’an passé. Petite Lutine avait été conquise et avait même cru apercevoir l’âne au coin de la rue. Il avait apporté un petit pot en verre décoré d’une étiquette personnalisé et contenant du « Chocolat chaud cuvée spéciale Saint Nicolas », de la poudre de cacao réputée bien meilleure que toutes les autres ! Il avait également apporté quelques clémentines. Lire la suite

La Magie de Noël loin du mercantilisme ambiant [Les jeudis de l’éducation #2)

Dans le cadre des jeudis de l’éducation, nous avons été invités à réfléchir à la Magie de Noel.

J’ai toujours aimé la période de Noel. C’est une période où tout est en fête, où les villes sont décorées, où la magie pénètre le quotidien. Mais à notre époque, cette magie est très liée à un marketing forcené par lequel nous sommes bombardés de suggestions d’achats de tous côtés. J’essaie donc dans notre quotidien à ma fille et moi de nous baigner dans cette atmosphère magique en nous préservant de ce toujours plus d’achats et de consommation.

Voici les choses que nous faisons pour faire vivre notre magie de Noël :

– Le 6 décembre, nous faisons passer Saint Nicolas à la maison. Nous lui laissons une carotte et quelques feuilles de chou devant la porte. L’âne de Saint Nicolas a même laissé une trace de dents l’année dernière ! DSCN1755Et en échange, il dépose un petit pot en verre avec du cacao pour boire avec les manalas (des bonhommes en brioche) que nous mangeons ce jour-là. Le reste du cacao constitue la cuvée spéciale de Petite Lutine. Ce n’est pas Noël (ben oui, c’est la Saint Nicolas !), mais dans certains pays c’était plutôt Saint Nicolas qui apportait les cadeaux, et je trouve que cette fête donne un avant-goût de celle qui viendra fin décembre et permet de réchauffer le coeur (et l’estomac 🙂 ) dès le début du mois de décembre.

Lire la suite