histoires racontées pour amuser enfants et bébés dans la voiture le train l'avion

Nos livres CD préférés pour occuper les longues heures de route

Nous sommes fans archi-fans de livres CD. C’est notre arme absolue pour supporter les longs voyages en voiture, petite lutine est capable d’en écouter des heures durant, et de les réclamer en boucle. Autant vous dire que cela demande une bonne qualité de l’histoire, du conteur, et de l’accompagnement. La sélection que je vous propose se base uniquement sur la qualité de la bande audio, et pas du tout sur celle du livre imprimé.

Avant trois ans :

Sur le dos d’une souris de Cécile Bergame. Un enchantement ce CD, à un âge où petite lutine ne savait encore quasiment pas parler. L’histoire la captivait, et même si elle est écrite pour de tous jeunes enfants, je ne la trouve pas niaise du tout et très agréable. Cécile Bergame a écrit beaucoup d’autres albums CD qui paraît-il sont tous très bien.

Sur amazon :

Le carnaval des animaux raconté par Enzo Enzo : voir cet article. Le tube de l’année des deux ans chez nous.

Sur amazon :

Les aventures de P’tit bonhomme : Sur ce livre CD sont regroupées deux histoires lues par Pierre Delye : le P’tit bonhomme des bois et  La grosse faim de p’tit bonhomme. Ce sont deux histoires par accumulation, où différents personnages s’ajoutent à l’histoire de départ, avant que tout soit redévidé dans l’autre sens. Ce type d’histoire fonctionne très bien avec les tout petits car la répétition facilite leur compréhension. Le conteur Pierre Delye est très agréable à écouter, et il y a beaucoup de poésie dans ces histoires.
Sur amazon :

Après trois ans

Moitié de coq : Restons avec ce conteur formidable qu’est Pierre Delye. Cette histoire nous présente un personnage fort curieux, une moitié de coq (sa maman poule trop inquiète n’a pondu qu’une moitié d’oeuf). Mais du haut de son unique patte, ce personnage est plein de courage et de ressource. Il part récupérer auprès du roi un sac de blé que sa mère lui avait prêté. Et en chemin, renard, loup, rivière et géant lui demandent de les emmener et de les cacher. Moitié de coq trouve une solution tout à fait originale (j’en ai avalé ma salive de travers moi aussi à la première écoute 🙂 ) et sera récompensé de son courage et sa générosité. Cette histoire est accompagnée par un musique rock vraiment super sympa. J’ai failli rater la sortie d’autoroute tellement j’étais captivée par l’histoire.

Sur amazon :

Monsieur Satie, l’homme qui avait un petit piano dans la tête : Une histoire qui n’en est pas vraiment une. Plutôt une succession de tableaux poétiques et pleins de fantaisie, à l’image de la belle musique pour piano d’Erik Satie. Ce livre-CD est une très belle découverte. J’avais peur que la lutine n’adhère pas car il n’y a pas d’intrigue à proprement parler (avec du suspense et une résolution de problème). Mais elle le réclame souvent et je pense qu’elle est sensible à la fantaisie de ce personnage qui sort son parapluie lorsqu’il fait soleil et a plein d’idées farfelues.

Sur Amazon :

La boîte à joujoux : Cette histoire racontée par Nathalie Dessay (enfin une conteuse qui sait faire les liaisons correctement !) est un conte musical de Claude Debussy. La lutine est une très grande fan de ce CD, elle adore les personnages, et répète avec délectation certaines expressions de l’histoire (d’un niveau de langue plutôt soutenu avec un vocabulaire riche et poétique) : « Maudit coeur, maudit coeur ! » dit-elle à tout propos. Voici donc une belle façon d’enrichir la langue de nos bambins. Il s’agit d’une poupée qui tombe amoureuse d’un soldat de plomb, mais dont les amours sont contrariées par un pantin de bois, Polichinelle, qui va essayer de lui retirer son cœur pour s’approprier la belle.

Sur amazon :

histoires racontées pour amuser enfants et bébés dans la voiture le train l'avionLa mélodie des tuyaux : Voici je crois mon livre-CD préféré (écrit par Benjamin Lacombe). Il raconte l’histoire d’un jeune de garçon de 13 ans promis au travail à l’usine comme tous les habitants de la ville grise et terne dans laquelle il vit. Il rencontre un jour une troupe d’artistes ambulants, et découvre la musique tsigane. Il se révèle qu’il possède un immense talent pour la guitare. Cependant ses parents s’opposent à ce qu’il retourne voir les gitans et continue de jouer. L’histoire est merveilleusement bien accompagnée par des chansons gypsy, et pour ceux qui comme moi resteraient sur leur faim, le CD reprend encore 4 chansons à la fin. Cette musique est dansante, émouvante, pleine de rires, de larmes et de rêve. J’adore !

Sur amazon : La mélodie des tuyaux

Voyager en solo avec un enfant : expliquer, occuper et jouer

La grosse galère : faire un voyage de longue durée avec un enfant dans la voiture quand on est maman solo (ou papa solo, ou en fait tous les parents qui doivent faire un voyage tous seuls avec un gosse, y’a pas que les mamans solo après tout !).

Comment expliquer la situation

Ce n’est pas parce qu’on est au volant, fatigué, stressé, qu’on doit oublier les techniques de la communication non-violente (message-je pour exprimer un problème). Donc on laisse tomber les

« Mais tais-toi voyons, tu vois bien que je conduis ! » et autres « je t’ai dit d’arrêter de parler à tue-tête, à cause de toi on va avoir un accident ! » ou encore « je te préviens, si tu continues je m’arrête et je te le laisse au bord de la route » (parce que soit vous le faites et quand même, ça craint ! soit comme tout le monde vous ne le faites pas, et bonjour la crédibilité).

A la place, on explique le plus calmement possible : « Là je suis en train de conduire, ça me demande beaucoup d’attention, je dois être très concentré sur la route donc je ne peux pas du tout bavarder. Par contre quand on sera arrivé, je prendrai le temps de bavarder et de jouer avec toi ».

Pour occuper l’enfant :

– rien de tel que les histoires et les chansons enregistrées. Pour les histoires, souvenez-vous de la série « Raconte moi des histoires ». Les histoires sont courtes et magiques. Il y a la liste sur ce site : Histoires Ratibus. Malheureusement l’auteur a dû retirer les téléchargements. Cependant on peut les trouver sur facebook à cette adresse : Page facebook de Raconte moi des histoires. (dans la partie fichiers)

Nous on grave tous les livres de la médiathèque qui existent en version audio pour avoir un stock varié à écouter dans la voiture (et éviter d’écouter dix fois d’affilée le Carnaval des animaux). Voici une sélection de super livres-CD, plaisir garanti pour l’enfant et même l’adulte ! Les chansons c’est chouette aussi, le gamin chante avec, et même le conducteur !

– des petites provisions bien longues à grignoter : une pomme, la lutine met une demi-heure pour manger sa pomme. Une petite boite avec des raisins secs, une pompotte (mais ça coule bien trop vite à mon gout !). On a testé aussi la petite boîte avec un mélange de grains de maïs et de pois chiches.

– des petits livres en libre accès (petits formats pour être manipulés facilement par les petits bras).

– quelques jouets faciles d’accès également, et éventuellement attachés au siège auto par un ruban (pas assez long pour étrangler l’enfant !) histoire d’éviter les contorsions dangereuses du conducteur en cas de chute. L’idéal pour occuper Petite Lutine, c’est une poupée : elle lui parle, elle la fait jouer, lui montre le paysage…

Des petits jeux à partager si le conducteur arrive à discuter un peu malgré tout (donc que en plein jour pour moi, dès qu’il fait nuit je suis trop concentrée sur la route)

– le jeu des portraits : Qui suis-je. On pense à quelqu’un et l’autre doit deviner en posant des questions qui n’auront pour réponse que oui ou non. J’y ai joué pendant des heures et des heures avec mes parents. Orientez les plus jeunes vers les personnages d’histoires ou de dessins animés.

– « ni oui ni non ni blanc ni noir » : on pose des questions à l’autre qui doit répondre sans aucun des mots interdits. A partir de 6 ou 7 ans je pense.

– Cherche et trouve : Chercher des choses dans le paysage (voiture rouge, vache, tracteur…) parfait pour les plus jeunes.

activités et jeux pour occuper les enfants pendant voyage en voiture

 – La chasse aux couleurs : On propose une couleur et il faut trouver le plus d’objets possible de chaque couleur. En version coopérative, tous participent au challenge de trouver plus de choses pour la nouvelle couleur que pour la précédente

– Imaginer une histoire à partir d’un élément du paysage. Regarde cette vache dans ce pré. Est-ce que tu crois que comme la vache Amélie (cf Père Castor) elle va prendre le train, et faire un beau voyage ? Qu’est-ce qu’elle pourrait visiter ?

Et vous, quelles sont vos techniques pour faire un voyage serein quand vous êtes seul avec votre enfant ?

Cet article était ma participation aux jeudis de l’éducation du blog Wondermomes.

Le thème était la Chandeleur (oui je sais, moi et les thèmes imposés ça fait deux !) Alors voici les participations des autres : Papa Blogueur, Maman et geekette, Aloès en quête, Wondermomes

N’oubliez pas d’aller regarder les livres pour enfants que j’écris !

Voyage à Milan avec une lutine 1 : préparation et voyage en train

Voyager avec des enfants est une très belle aventure. En effet, ils portent un oeil émerveillé sur tout, ne sont blasés de rien, et s’enchantent de chaque nouvelle rencontre. Cependant, cela peut être un peu stressant pour les parents de voyager avec des enfants, surtout petits.

Le premier voyage avec la lutine a eu lieu lorsqu’elle avait 18 mois. Nous étions allés dans le Chianti, à la tour de Pise et à Florence. C’était un magnifique voyage. Je parlerai un peu plus tard des nombreux musées que nous avions visités avec la petite lutine qui parlait à peine.

Cette fois-ci, nous avons profité d’une super promo de la SNCF pour partir trois jours à Milan, avec sa Tatie et son Parrain. Et vraiment, ce furent trois jours géniaux.

Première étape : la préparation en amont. J’ai le sentiment qu’il faut créer chez l’enfant un horizon d’attente au sujet du voyage qu’il va entamer. L’horizon d’attente, c’est ce qu’on imagine lorsqu’on va lire un livre. Si vous ouvrez un BD qui s’appelle Astérix, vous vous attendez à ce qu’elle se passe dans la Gaule, dans un petit village, avec un petit malin, un gros costaud et un chien blanc. Et c’est cet horizon d’attente, c’est à dire ce que vous vous imaginez à l’avance de l’histoire qui vous donne envie de lire. Or les enfants qui n’ont pas encore beaucoup de connaissances et d’expériences, ne peuvent pas vraiment se créer ‘horizon d’attente. Si je dis à la lutine de 4 ans, « Demain on va à Tokyo », DSCN1586elle n’aura pas plus de réaction que si je lui dis « Demain on va à Villeurbanne ». Lire la suite