pattern felt sheep

Fabriquer un agneau et une brebis en laine feutrée

Pour compléter notre table de nature en lien avec Imbolc et afin d’illustrer notre conte, j’ai fabriqué aujourd’hui un agneau et une brebis en laine feutrée. Ce n’est pas très facile à mon goût, la brebis a longtemps ressemblé à une sorte de tamanoir déjanté avant d’avoir finalement un vague air de famille avec l’espèce ovine.

Voici comment j’ai procédé :

J’ai utilisé deux petits morceaux de cure-pipe pliés en deux pour faire les pattes. Je les ai reliés par un morceau plus long, que j’ai roulé sur lui-même pour donner un peu de volume au corps.agneau brebis laine tutoriel

J’ai ensuite entouré les pattes avec de petites mèches de laine blanche, puis pareil pour le corps. Pour faire tenir la laine, je la pique doucement sur les côtés, et surtout aux extrémités avec l’aiguille à feutrer (pas trop fort parce que si l’aiguille rencontre la tige métallique du cure-pipe, et bien parfois elle casse…)

Ensuite je feutre une petite tête, j’essaie de lui donner la forme adéquate d’une tête d’animal, et je l’attache au reste avec quelques petits coups d’aiguille à feutrer. Pour la brebis, j’ai allongé un peu son cou parce qu’elle semblait avoir la tête dans les épaules (mais peut-être un peu trop, ce qui explique l’aspect tamanoir…). J’ai entouré le corps de la brebis d’un fils de laine un peu moutonnant pour donner un effet laine sur son dos, et j’ai fait les oreilles avec mon crochet.

pattern felt sheep

Publicités
Histoire pour enfants hiver agneau neige forêt

Histoire pour Imbolc

Les personnages des trois petites fées ont du succès chez nous (voir conte du solstice d’hiver et de l’Epiphanie païenne), alors j’ai eu envie de continuer avec elles pour la fête d’Imbolc. L’histoire souligne les caractéristiques de cette période à mi-distance entre le solstice d’hiver et l’équinoxe d’été : l’arrivée des premiers perce-neige, le réchauffement de la déesse terre par un soleil qui mûrit peu à peu, la naissance des agneaux.Histoire pour enfants hiver agneau neige forêt

Lire la suite

Imbolc chez les lutines

Pour notre fête de Imbolc cette année, il nous a fallu faire preuve de capacités d’adaptation. En effet, l’après-midi a finalement été monopolisée par une jeune fille qui avait besoin en urgence d’un coup de main pour préparer son bac blanc de français, nous n’avons donc pas pu préparer d’activité avec la lutine, et en plus il n’y avait plus d’oeufs ni dans le frigo ni à la boutique bio…

Heureusement nous avions fabriqué l’année dernière les personnages de la table de nature en lien avec le conte Grand-mère terre et les enfants racines. Il nous a donc suffi de les mettre en place en profitant d’une belle grosse bûche percée pour figurer le dessous de la terre où dorment les petits enfants racines. J’ai ensuite raconté l’histoire à la lutine avant de poser l’album sur la table de nature afin de la décorer.table de nature steiner chandeleur imbolc

Nous avons donc dû improviser nos activités, et c’est la lutine qui a choisi une belle activité de dessin : pastels secs pour la lutine et gras pour moi. Lire la suite

grand-mère terre et enfants racines laine feutrée crochet

Préparation de la Chandeleur ou Imbolc

La fête d’Imbolc, fête païenne, a lieu le 1er février. Cette fête se situe environ a mi-parcours entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps. Il s’agit de fêter la déesse mère et de faire une purification écho de la nature qui se prépare en secret à la renaissance du printemps.

Dans la pédagogie Steiner, il est accordée une grande place aux différentes célébrations qui ponctuent l’année. Ces fêtes païennes sont importantes car elles sont calées sur le rythme du cycle de la nature. Aussi nous avons associé cette fête de la nature avec celle de la Chandeleur. Je n’arrive pas à savoir si elles ont réellement un lien, les sources sont contradictoires sur ce sujet. Mais l’histoire écrite par Sybille von Olfers Grand-mère Terre et ses enfants réunit les deux traditions, dans un conte plein de tendresse et de féérie. Lire la suite