Histoire pour enfants hiver agneau neige forêt

Histoire pour Imbolc

Les personnages des trois petites fées ont du succès chez nous (voir conte du solstice d’hiver et de l’Epiphanie païenne), alors j’ai eu envie de continuer avec elles pour la fête d’Imbolc. L’histoire souligne les caractéristiques de cette période à mi-distance entre le solstice d’hiver et l’équinoxe d’été : l’arrivée des premiers perce-neige, le réchauffement de la déesse terre par un soleil qui mûrit peu à peu, la naissance des agneaux.Histoire pour enfants hiver agneau neige forêt

Lire la suite

Fabriquer les petites fées

J’ai eu envie de mettre sous format vidéo le conte que j’avais écrit pour l’Epiphanie. Donc  pour réunir le casting, si notre Grand-mère Terre pouvait tenir lieu de Doyenne de la forêt Islada, nous n’avions personne pour jouer le rôle des petites fées. Alors j’ai sorti les perles en bois, les bouchons en liège, des clous, le marteau, la feutrine et une mèche de laine à feutrer.

D’un petit coup de marteau, le clou est installé dans le bouchon.

Puis avec un peu de colle, la perle s’installe en guise de tête.

Ensuite j’ai découpé deux petites ailes dans de la feutrine blanche, et un rectangle de feutrine bleue.fabriquer-fees-solstice-hiver

J’ai cousu ce rectangle en cylindre (du diamètre du bouchon évidemment…) en insérant à mi-hauteur de la couture les petites ailes de part et d’autre de la couture.

Ensuite j’ai découpé un triangle de feutrine cousu ensuite en cône pour le chapeau. Pour éviter de faire un chapeau trop fin, il faut se livrer à un petit calcul un peu compliqué, mais qui permet de réviser ses maths (j’avoue, il m’a fallu plusieurs essais et ratés… peut-être que je devrais faire un patron pour gagner du temps la prochaine fois !).

Un petit coup de colle sur la perle pour faire tenir les cheveux faits en laine à feutrer, et ces demoiselles peuvent enfin se revêtir de leur couvre-chef.

Les voici maintenant installées sur la table de nature, à écouter l’histoire de dame Islada.

fees-fabrication-maison-laine-feutree-feutrine

Si tout va bien, je posterai la vidéo demain. Ce sera une grande première, très amatrice, mais c’est rigolo d’apprendre de nouvelles choses !

A demain !

Maman écrit #3 : Un conte pour le Nouvel An ou le solstice d’hiver

J’ai découvert ce conte d’auteur inconnu grâce à la très belle traduction qu’en a faite Monique du blog Le Chant des fées. Il s’agit d’un conte célébrant le solstice d’hiver, la période où le soleil est à son déclin le plus fort, avant de repartir vers une nouvelle année. Cette histoire s’intègre bien dans la pédagogie Steiner-Waldorf, car elle parle du passage des saisons, elle met en scène un univers un peu magique, avec des fées et des lutins. La nature est pleine de vie et de magie, les animaux et les arbres communiquent avec les fées. DSCN1633

J’ai à mon tour réécrit ce récit de façon plus simple et plus courte pour ma fille qui était encore un peu petite pour le comprendre. J’ai plutôt appelé cette fête celle du Nouvel An car dans ma famille on fête les célébrations traditionnelles.

J’ai ensuite décidé de l’illustrer. J’ai appris beaucoup de choses dans ce travail. J’ai gardé les crayons aquarellables dont j’ai l’habitude, mais également utilisé la gouache, la peinture acrylique, un tout petit peu de pastels sèches. J’espère que le rendu vous plaira.

Si vous lisez l’histoire, pourrez-vous me laisser un petit mot pour me dire si cela vous plaît ? Ce sont mes toutes premières publications, alors quelques encouragements m’aideraient à continuer. Merci et bonne lecture !

Acheter le livre sur amazon

Le kindle version anglaise : Three little fairies and the baby sun