Maman écrit #3 : Un conte pour le Nouvel An ou le solstice d’hiver

J’ai découvert ce conte d’auteur inconnu grâce à la très belle traduction qu’en a faite Monique du blog Le Chant des fées. Il s’agit d’un conte célébrant le solstice d’hiver, la période où le soleil est à son déclin le plus fort, avant de repartir vers une nouvelle année. Cette histoire s’intègre bien dans la pédagogie Steiner-Waldorf, car elle parle du passage des saisons, elle met en scène un univers un peu magique, avec des fées et des lutins. La nature est pleine de vie et de magie, les animaux et les arbres communiquent avec les fées. DSCN1633

J’ai à mon tour réécrit ce récit de façon plus simple et plus courte pour ma fille qui était encore un peu petite pour le comprendre. J’ai plutôt appelé cette fête celle du Nouvel An car dans ma famille on fête les célébrations traditionnelles.

J’ai ensuite décidé de l’illustrer. J’ai appris beaucoup de choses dans ce travail. J’ai gardé les crayons aquarellables dont j’ai l’habitude, mais également utilisé la gouache, la peinture acrylique, un tout petit peu de pastels sèches. J’espère que le rendu vous plaira.

Si vous lisez l’histoire, pourrez-vous me laisser un petit mot pour me dire si cela vous plaît ? Ce sont mes toutes premières publications, alors quelques encouragements m’aideraient à continuer. Merci et bonne lecture !

Acheter le livre sur amazon

Le kindle version anglaise : Three little fairies and the baby sun

 

 

Publicités

Fabrication d’un calendrier de l’avent avec Petite Lutine

A cette saison, les idées de calendrier de l’Avent se multiplient sur la toile, et la plupart sont vraiment splendides. L’année dernière j’avais commencé à farfouiller et à voir ce qui me faisait envie. Un de mes critères de choix était que Petite Lutine puisse participer à la fabrication du calendrier. Mais faire fabriquer le calendrier de l’avent aux enfants ce n’est pas très facile si on veut un beau rendu malgré tout. Comme évidemment je ne trouvais rien qui me satisfasse vraiment, j’ai rassemblé plusieurs idées pour faire ma propre mouture que je vous présente ici. Je m’y étais prise beaucoup trop tard, et j’avais beaucoup trop d’occupations, ce qui fait que l’année dernière, nous étions restées coincées à 10 pochettes (et je les avais ensuite décalées le long des branches pour faire les jours suivants). Cette année, la lutine connaît bien ses chiffres, et nous sommes seulement début novembre, il va donc falloir terminer !

L’idée de petites pochettes me plaisait vraiment. Dans un idéal bien bien lointain, je voudrais glisser dans chaque pochette une petite décoration de Noël pour la maison ou le sapin. DSCN1610Mais il faut les fabriquer, alors cela va encore attendre un peu… En attendant, j’ai dessiné une petite figurine de père Noël (si j’ai du courage je la feutrerai), que Petite Lutine décale d’une pochette tous les jours. C’est une façon de vivre l’attente de l’Avent, de voir la progression du temps, la succession des jours. Lire la suite

Construire un puzzle « à la Grimm » avec ma fille

J’adore les puzzles de la marque Grimm. Ils sont tellement magnifiques avec leurs couleurs flamboyantes et harmonieuses, leurs formes toujours douces à l’imaginaire. Cependant, ils ont quand même un sacré hic, c’est le prix ! Alors si j’ai craqué sur l’arc-en-ciel de la marque, je me suis dit que pour les autres pièces, j’allais tenter de les fabriquer moi-même, et tant qu’à faire, en faisant participer la petite lutine.

Le bois de récupération que nous avons choisi est particulièrement épais (trois centimètres), aussi je n’ai pas la force suffisante pour le scier à la main. J’ai donc mis à contribution mon compagnon qui dispose des biceps requis pour l’opération.DSCN0256 Il a fallu scier trois petits cubes de 3x3x3 cms. Puis les pièces du milieu représentent l’équivalent de trois petits cubes posés les uns à côté des autres en forme d’angle. Enfin, les quatre pièces extérieures du puzzle représentent l’équivalent de 5 petits cubes (une photo sera sans doute plus claire !). Lire la suite