Fabrication d’un jeu de cartes à conter

Pour l’anniversaire d’une petite fille de 6 ans, nous avons fabriqué un jeu de cartes à conter. Nous avons découpé dans du papier canson un peu épais des cartes de 6×10,5 cm (soit 10 cartes dans une feuille A4). Puis nous avons dessiné avec les crayons aquarellables et les crayons de pastels secs des personnages, objets etc qui nous semblaient en rapport avec l’univers des contes. Voici la liste de ce que nous avons dessiné :

Objets : un arc et son carquois, un grimoire, un violon, une épée, un bateau à voiles, un balai, un coffre

Lieux : un château sur une colline, une montagne enneigée, la mer, une forêt, un chalet dans la nuit, une haute tour Lire la suite

Fabriquer les petites fées

J’ai eu envie de mettre sous format vidéo le conte que j’avais écrit pour l’Epiphanie. Donc  pour réunir le casting, si notre Grand-mère Terre pouvait tenir lieu de Doyenne de la forêt Islada, nous n’avions personne pour jouer le rôle des petites fées. Alors j’ai sorti les perles en bois, les bouchons en liège, des clous, le marteau, la feutrine et une mèche de laine à feutrer.

D’un petit coup de marteau, le clou est installé dans le bouchon.

Puis avec un peu de colle, la perle s’installe en guise de tête.

Ensuite j’ai découpé deux petites ailes dans de la feutrine blanche, et un rectangle de feutrine bleue.fabriquer-fees-solstice-hiver

J’ai cousu ce rectangle en cylindre (du diamètre du bouchon évidemment…) en insérant à mi-hauteur de la couture les petites ailes de part et d’autre de la couture.

Ensuite j’ai découpé un triangle de feutrine cousu ensuite en cône pour le chapeau. Pour éviter de faire un chapeau trop fin, il faut se livrer à un petit calcul un peu compliqué, mais qui permet de réviser ses maths (j’avoue, il m’a fallu plusieurs essais et ratés… peut-être que je devrais faire un patron pour gagner du temps la prochaine fois !).

Un petit coup de colle sur la perle pour faire tenir les cheveux faits en laine à feutrer, et ces demoiselles peuvent enfin se revêtir de leur couvre-chef.

Les voici maintenant installées sur la table de nature, à écouter l’histoire de dame Islada.

fees-fabrication-maison-laine-feutree-feutrine

Si tout va bien, je posterai la vidéo demain. Ce sera une grande première, très amatrice, mais c’est rigolo d’apprendre de nouvelles choses !

A demain !

Le tissage avec un enfant

L’année dernière la lutine a reçu un métier à tisser de la part du Père Noël. Pleines de bonne volonté, nous avons essayé de l’utiliser. Mais nous nous sommes rapidement découragées. La navette en bois passait très difficilement entre les fils de la trame, il fallait forcer sur les derniers fils, c’était terriblement long, la laine proposée par le magasin avec le métier accrochait beaucoup, ce n’était pas du tout agréable à faire. En plus le résultat n’avait rien de très joli.

J’ai cherché longuement sur internet des explications me permettant de comprendre pourquoi tout le monde trouvait le tissage si agréable. Enfin, j’ai trouvé une vidéo de la petite épicerie qui m’a éclairée. Ce ne sont pas les explications de la jeune femme qui m’ont le plus aidée, mais un mouvement qu’on la voit faire en arrière-plan. Ouf ! Maintenant nous arrivons à tisser, nous y prenons grand plaisir et commençons à avoir des productions tout à fait présentables. Cela fait partie de nos projets de créations pour nos cadeaux de Noël.

C’est devenu une activité que j’affectionne particulièrement car nous partageons de très beaux moments avec la lutine. C’est une activité qui répond à ma recherche actuelle de prendre du temps, de rechercher l’authenticité, le geste naturel. Lire la suite

création avec marrons châtaignes glands feuilles pommes de pin épis de maïs automne

La fabrique des créatures d’automne

Lors de nos promenades en forêt et dans les champs, nous ramassons toujours des tas de choses : pommes de pin, sapin ou épicéa, glands et leurs cupules, noix, noisettes, faines de hêtre, épis de maïs, branches en tous genres, feuilles, herbes sèches, châtaignes et marrons… Aussi nous avons eu envie de faire de petits bricolages avec nos récoltes, afin de fabriquer des bonhommes et des créatures rigolotes.

Pour assembler nos bricolages, nous avons utilisé de la colle, du raphia, des cure-dents. Petite lutine a également utilisé pour la première fois le marteau et les petits clous. Elle a cloué ensemble des châtaignes et s’est débrouillée toute seule avec une grande maîtrise. se servir d'outils à 5 ans pour bricoler et fabriquerC’est bien la châtaigne, c’est assez mou, donc ça se perce facilement, même avec les cure-dents avec ou sans utiliser le marteau. En plus, bien souvent, elles ont une face plate Lire la suite

créativité avec des enfants peinture dessin nature

Peindre un village sur des cailloux

Avec la lutine, nous venons de nous découvrir une nouvelle passion : la peinture sur cailloux. Nous avions déjà peint quelques petits galets avec les couleurs de l’arc-en-ciel pour notre table des saisons, mais là, grâce à pinterest, j’ai trouvé de nombreuses inspirations, et nous ne nous arrêtons plus.

painted pebbles painted rocksMon gros coup de coeur est sur les maisons, j’ai le projet de fabriquer tout un petit village pour la lutine pour jouer dehors. J’ai trouvé cette image qui explique parfaitement comment peindre une belle maison sur un morceau de rocher. Pour ma part je ne laisse pas en blanc les futurs emplacements des fenêtres et ça marche très bien aussi.

Nous prenons comme base les rochers de la région (une très bonne incitation à la promenade d’ailleurs !). Ici il y a du grès rose des Vosges partout. Une pierre friable et granuleuse, pas du tout polie, avec des angles assez aigüs. Ce n’est pas très facile à peindre, mais du coup on a des formes de maison assez drôles.

Nous peignons à la peinture acrylique. Petite lutine fait elle-même tous les fonds : elle choisit les couleurs puis fait la peinture. Je m’occupe ensuite des détails : fenêtres, portes, végétation… Et pour finir, un coup de vernis acrylique (n’ayant rien d’autre au début j’ai pris du vernis à bois et par chance ça a tenu 🙂 )

Voici l’état de nos réalisations à l’heure actuelle :

créativité avec des enfants peinture dessin nature

village de maisons peintes sur des pierres

J’ai également un alphabet en projet, je vous le montre dès qu’il est terminé !

La lutine fabrique ses marionnettes

Depuis quelques temps, la lutine récupère toutes les boîtes en carton de la cuisine (riz, lentilles, flocons d’avoine) et s’amuse à les découper, les colorier. Cela donne des résultats très colorés, aux formes plutôt complexes.

Ce soir, son dessin représentait un dragon chinois m’a-t-elle dit. Je lui ai proposé de le coller avec du scotch au bout d’une baguette que nous avions ramassée lors d’une de nos balades, et cela a formé une petite marionnette. Emballée par l’idée, elle a immédiatement fait un deuxième dessin et l’a collé toute seule sur une autre baguette. Lire la suite

L’atelier du Père Noël : le château-fort en bois

Après le théâtre de marionnettes hier, voici le château-fort. Celui-là est pour Petite Lutine. Elle le recevra dimanche matin dans ses chaussons lorsque nous fêterons Noël ensemble (voir article Parents séparés : passer Noël sans son enfant). Ce château a demandé un énorme travail, surtout à mon compagnon. Il a commencé par bien étudier les plans (qui viennent de ce livre), puis a tout tracé sur une plaque de contreplaqué de 1m². Il a fait la découpe à la scie à main car cela lui permet de scier plus droit, mais a constaté ensuite que la scie sauteuse permettait de faire moins d’éclats. Pour les meurtrières et les créneaux il a dû d’abord percer dans les angles puis a rejoint les trous avec la scie sauteuse. Ensuite nous avons poncé les pièces (mais pas assez je pense le faire une deuxième fois plus tard). Il a tout assemblé par de la colle à bois et des petits clous, s’aidant des serres-joints pour maintenir l’ensemble. Une des étapes les plus redoutées était de fixer le château sur sa base, mais finalement avec la colle et quelques clous c’est allé assez rapidement et facilement. Je ferai reposer le socle sur un morceau de tissu afin d’éviter de rayer le parquet si jamais les clous ressortent un peu. Aujourd’hui nous avons verni le château et j’ai cousu et brodé un oriflamme en feutrine pour le donjon.

Qu’en pensez-vous ? J’ai hâte de voir la réaction de Petite Lutine lorsqu’elle le découvrira !

Coller, clouer les différentes parties en bois du château-fort Etape : vernirL'oriflamme fabriqué en feutrine rouge et brodé avec fil doréLe château fort en bois fabrication maison

L’atelier du Père Noël : le théâtre de marionnettes

Couture des rideaux, peinture sur bois des décors du théâtre

Comme promis, voici les cadeaux maisons préparés pour les petits de notre entourage cette année. Le premier est un théâtre de marionnettes entièrement réalisé en bois et peint à la main. La structure est faite avec du contreplaqué et des lattes de bois vissées. Puis nous avons peint le tout avec un beau rouge vif et brillant. Ensuite nous avons choisi un beau tissu jaune doré dans une matière imitant le velours dans lequel j’ai coupé et cousu des rideaux à la machine (non sans mal car le tissu était extensible et j’ai encore des difficultés à manier la machine). Ensuite mon compagnon a fixé une petite tringle à l’arrière pour les rideaux. J’ai peint les décors : des volutes, des feuillages et fleurs et deux petits oiseaux. Pour les pans extérieurs du théâtre nous avons choisi d’y fixer des crochets afin que l’enfant puisse y suspendre ce qu’il souhaite. Pour le moment nous avons accroché une ardoise (pour écrire le titre du spectacle !) et un petit tableau que j’avais fait. Je trouve que le résultat est vraiment chouette, c’est un cadeau qui a demandé beaucoup de temps et de travail mais dont le rendu est vraiment très réussi. L’enfant qui l’a reçu a semblé enchanté et d’ailleurs son frère aussi. Ils ont passé tout l’après-midi à faire des spectacles dedans. Pour les marionnettes, j’aurais aimé les coudre, mais je ne suis vraiment pas assez habile pour le moment. Du coup, au théâtre était joint un lot de six marionnettes de marque roba. C’est un kit idéal pour commencer des spectacles car il y a les personnages traditionnels des contes de bases : roi, reine, (ou prince princesse) loup, policier, bandit, guignol.Théâtre de marionnettes en bois fabrication maison

Fabriquer des cadeaux maison avec son enfant #2

Nous avons continué nos fabrications de cadeaux pour Noël avec Petite Lutine. La semaine dernière, nous avions fait des porte-clés.

Un des cadeaux qui a le plus de succès avec toutes les générations, ce sont bien les cadeaux gourmands ! Ces petites douceurs que l’on prend plaisir à confectionner et que l’on déguste ensuite pendant tout le mois de janvier ou même toute l’année selon ce que c’est.

Dans un cadeau gourmand, l’emballage est aussi important que le reste. Nous avons choisi de peindre des pots en verre afin de contenir joliment nos douceurs.

Petite Lutine fait de la peinture sur verre Lire la suite

Notre table de nature d’hiver

Depuis début décembre nous avons commencé la mise en place de la table de nature d’hiver. Peu à peu nous ajoutons des éléments, nous la décorons. Nous avons commencé par étendre un tissu bleu clair évoquant le froid de l’hiver. Petite Lutine a voulu absolument mettre du rembourrage blanc afin de représenter la neige. Nous avons suspendu sur le mur un grand morceau de feutrine de couleur bleu nuit afin de donner montrer qu’en cette saison la nuit prend une grande place et est bien plus longue que la journée.

Voici les différents éléments que nous avons fabriqués ou ramassés pendant nos promenades :

– Des éléments végétaux : des branches de sapin et de houx, des plumes d’oiseaux, de la paille, des morceaux de bois, des pommes de pain…

étoiles en écorce d'orange et glands en laine feutrée Lire la suite