L’atelier du Père Noël : le château-fort en bois

Après le théâtre de marionnettes hier, voici le château-fort. Celui-là est pour Petite Lutine. Elle le recevra dimanche matin dans ses chaussons lorsque nous fêterons Noël ensemble (voir article Parents séparés : passer Noël sans son enfant). Ce château a demandé un énorme travail, surtout à mon compagnon. Il a commencé par bien étudier les plans (qui viennent de ce livre), puis a tout tracé sur une plaque de contreplaqué de 1m². Il a fait la découpe à la scie à main car cela lui permet de scier plus droit, mais a constaté ensuite que la scie sauteuse permettait de faire moins d’éclats. Pour les meurtrières et les créneaux il a dû d’abord percer dans les angles puis a rejoint les trous avec la scie sauteuse. Ensuite nous avons poncé les pièces (mais pas assez je pense le faire une deuxième fois plus tard). Il a tout assemblé par de la colle à bois et des petits clous, s’aidant des serres-joints pour maintenir l’ensemble. Une des étapes les plus redoutées était de fixer le château sur sa base, mais finalement avec la colle et quelques clous c’est allé assez rapidement et facilement. Je ferai reposer le socle sur un morceau de tissu afin d’éviter de rayer le parquet si jamais les clous ressortent un peu. Aujourd’hui nous avons verni le château et j’ai cousu et brodé un oriflamme en feutrine pour le donjon.

Qu’en pensez-vous ? J’ai hâte de voir la réaction de Petite Lutine lorsqu’elle le découvrira !

Coller, clouer les différentes parties en bois du château-fort Etape : vernirL'oriflamme fabriqué en feutrine rouge et brodé avec fil doréLe château fort en bois fabrication maison

L’atelier du Père Noël

Le père Noël et ses lutins travaillent dur en ce moment à la maison. On scie, on ponce, on rabote, on cloue, on colle, on visse, on peint… Ça n’arrête pas ! Quelques photos pour vous montrer rapidement l’avancée des travaux :

 Peinture sur bois : le théâtre de marionnettespeinture acrylique fleurs et oiseauxL'installation du donjon dans le château-fort en bois

Il faut encore coudre et installer les rideaux du théâtre, peindre deux petits oiseaux sur les feuillages du bas. Ensuite les lutins finiront d’assembler le château-fort, le peindront. Il y a aussi des lettres en feutrine à découper pour des journaux intimes, des tableaux à terminer, quelques points de couture à ajouter sur des porte-clés… Je vous montrerai le résultat de tout ce travail dans quelques heures / jours…

A suivre…

1. le théâtre de marionnettes

Le challenge de trouver des cadeaux non-sexistes pour une petite fille fan de princesses

J’avais essayé d’élever ma fille dans une éducation la moins sexiste possible. Nous lisions des livres avec des héros filles et garçons, elle a un poupon mais aussi un garage avec des petites voitures. Son déguisement de carnaval était une coccinelle (la seule de toute la classe, les 14 autres petites filles étaient en princesses) et elle l’adore car c’est sa mamie qui l’a fait.

Mais…. deux ans de fréquentation d’école et la lecture malencontreuse d’un livre sur les princesses nous ont ramené dans le « droit chemin » et voilà Petite Lutine qui ne jure plus que par les princesses.

En fait cela ne me gêne pas vraiment. Aimer les princesses, pourquoi pas ! La question est plutôt de savoir quelle image on met derrière la princesse. Lire la suite

La princesse visite un château-fort

Ce week-end, Petite Lutine a vécu un moment fort en émotion. Profitant de notre visite chez ma grand-mère en Bourgogne, nous sommes allées visiter le château de Chateauneuf-en-Auxois. La lutine était prête à bloc. Elle connaît son imagier par coeur, et avait hâte de franchir le pont-levis. Pour l’occasion elle avait mis son costume favori du moment : la cape et la couronne de princesse !

DSCN1773Quand elle a vu le château depuis le bas de la colline, elle s’est mise à rire d’excitation et de plaisir. Il faut dire que le château vu du bas est vraiment très beau. Le pont-levis de ce château passe au-dessus des anciennes douves, maintenant couvertes d’une herbe grasse et d’un vert soutenu. Lire la suite

Activités autour des châteaux-forts

Depuis quelques temps, Petite Lutine a une passion pour les châteaux-forts. Nous lisons souvent un imagier sur le sujet de l’éditeur Cerise bleue.

DSCN1698DSCN1699

Les dessins ne sont pas fantastiques, mais il est très complet, il y a beaucoup de vocabulaire malgré le public plutôt jeune à qui il est destiné. Et ils ont raison, la Lutine en retient une très grande partie.DSCN1603

Du coup, lorsque sur le groupe « Au pays des contes » le sujet Cendrillon a été lancé avec entre autres l’idée de travailler sur les châteaux, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée de creuser cette passion du moment. Lire la suite