concours pour gagner livre enfant gratuit

Chasse aux trésors de la Saint-Patrick

Aujourd’hui nous avons fait la grande chasse aux trésors de la Saint Patrick. Nous avons réparti les 8 enfants en deux groupes, les plus grands et les plus jeunes, avec deux parcours d’indices différents, adaptés aux âges, et un trésor pour chaque équipe. Chaque équipe était munie d’une petite besace cousue rapidement dans la matinée et d’un petit carnet pour prendre les notes nécessaires à la résolution des énigmes.

Pour ceux qui seraient intéressés, je vous donne le texte de nos énigmes, cela pourra peut-être vous inspirer ! Voici d’abord aujourd’hui la version « petits ».

1. Le premier indice était caché sous une haie, avec le petit leprechaun en tricot que j’avais fait l’année dernière. Nous lisons l’histoire de Caolan et le leprechaun (voir dans la marge droite du blog), puis nous demandons aux enfants : « Où doit-on se mettre pour avoir une chance de trouver un leprechaun ?  » Les enfants filent alors dehors et trouvent rapidement le leprechaun.

2. Il s’agissait ensuite de faire trouver un clapier à côté de la maison voisine dont les murs sont jaunes. Le texte de l’indice était :

« Près d’une maison qui a la couleur des poussins, vous trouverez l’habitation d’un petit animal doux avec de longues oreilles. L’indice est caché là. »

3. Dans la forêt il y a un mirador pour la chasse. L’indice suivant était caché à son pied.

« Au cœur de la forêt se trouve une haute et mystérieuse tour, au pied de laquelle vous trouverez l’indice qui vous permettra de poursuivre votre périple. Allez à la recherche de cette tour, mais soyez prudent, on ne sait pas quelles créatures rôdent dans la forêt. » Nous avons avancé à pas de sioux, entendu quelques grincements, mais finalement aucune créature étrange n’est venue nous déranger 🙂

4. A l’entrée de notre forêt, il y a un panneau rond avec un cercle rouge. L’indice était caché sous une pierre juste à côté.

« Dessinez un cercle, puis un autre autour un peu plus grand, puis encore un autre encore un peu plus grand. Coloriez l’espace entre le premier et le deuxième cercles. Vous trouverez le prochain indice au pied de ce que vous venez de dessiner. »

5. Nous avions caché l’indice suivant sous la mangeoire des oiseaux dans le jardin. (NB : La nette est un oiseau, je ne trouvais rien de plus facile…)

« Faites sortir les intrus de cette liste. Avec les premières lettres de chaque mot restant, vous formerez le nom du lieu où se trouve le prochain indice :

Mésange – Alouette – Lynx – Nette rousse – Grive musicienne – Etourneau sansonnet – Crabe – Oie cendrée – Ibis rouge – Araignée – Rouge-gorge – Epervier »

6. Il y a un bloc de sel pour le gibier dans la forêt. Nous avons caché un indice sous un bout de bois à côté.

« Si on m’oublie dans les plats, le repas n’a pas de goût. On me trouve dans l’eau de la mer. Je suis posé en forme de cube sur une souche de la forêt pour que les biches et les sangliers viennent me lécher. C’est moi qui garde le prochain indice. »

7. L’indice suivant était caché sous des feuilles mortes près de la barrière qui ferme l’accès à le route forestière.

« Je suis la gardienne de la forêt. Je protège la tranquillité des arbres et des animaux. J’empêche les intrus vrombissant d’entrer, mais je laisse passer les promeneurs. »

8. « Placez-vous au début du chemin de la forêt (à la limite avec le goudron). Avancez jusqu’à la petite chaise jaune. Repérez le premier sapin suivant (indice : le sapin a ses aiguilles en forme de peigne, à plat de chaque côté de la branche ; l’épicéa a ses aiguilles en forme de brosse, plantées de tous les côtés de la branche). Quel sigle est accroché à cet arbre ? Cherchez ce sigle sur un autre arbre un peu plus loin, l’indice sera à son pied. »

9. Dans le haut du jardin, nous avions enterré le trésor, puis placé l’arc-en-ciel de Grimm à côté.

« Quand il y a de la pluie et du soleil en même temps, que se passe-t-il ? On prétend que c’est là que les leprechauns enterrent leurs trésors… Montez sur la colline derrière la maison bleue, et voyez si vous n’en trouvez pas un… »

conte pour la Saint Patrick Irlande

Préparation de la Saint Patrick

Depuis la Chandeleur/Imbolc, j’ai eu des difficultés à trouver le temps et l’inspiration pour de nouvelles fêtes scandant le passage du temps dans notre quotidien. Pourtant, il y en aurait bien besoin, la nature est en pleine préparation du printemps autour de nous. Il fait beau, nous sortons à nouveau beaucoup. Nous avons admiré (et cueilli pour petite lutine) des perce-neige, nous écoutons les oiseaux chanter à tue-tête, nous faisons des siestes au soleil (surtout moi…). J’aurais aimé trouver une fête début mars pour fêter ce commencement du renouveau.

Heureusement, Valérie Souricette est toujours là pour nous donner de nouvelles idées, et elle nous a suggéré de fêter la Saint Patrick le 17 mars. Cette fête est l’occasion de découvrir les traditions irlandaises, ainsi que ce magnifique pays que j’ai déjà visité et dans lequel je rêve de retourner (avec la lutine par exemple !). En attendant, comme nous étions toutes à la recherche d’une histoire de leprechaun, j’ai fait quelques recherches sur internet, et à l’aide de cette page, j’ai écrit un conte sur ce petit personnage. Je suis actuellement en train de l’illustrer. Petite Lutine a choisi les noms des héros du conte : Caolan, pour le garçon qui rencontre le leprechaun, Binne pour la jeune fille qui tient la librairie de son père, Ailbert pour le cousin pingre. Lire la suite

Balades hivernales…

balade naturaliste hivernaleQuelques images de nos sorties hivernales, nos petites activités. Pour nous, les promenades sont vraiment importantes, mais dans ces conditions glaciales, il faut trouver de quoi s’occuper pour ne pas prendre froid !

Sortie à l’étang

Le premier jour, j’avais oublié l’appareil photo, dommage car on a admiré de magnifiques traces d’oiseaux dans la neige : les canards palmés, de plus petites traces en direction de l’eau, sans doute les poules d’eau et enfin des minuscules traces que petite lutine et sa petite mamie ont attribué à des mésanges.

Le lendemain, la neige avait fondu. Nous avons regardé les panneaux naturalistes ponctuant le tour de l’étang, et toqué aux arbres pour savoir s’il y avait quelqu’un à l’intérieur. Ce jeu a beaucoup plu à petite lutine qui a décrété que sans doute les lutins devaient dormir à cause du froid, ce qui expliquait leur silence.

jeu promenade lutins imaginaire

Sortie chasse au trésor

Aujourd’hui, un petit rayon de soleil est venu illuminer la fin de l’après-midi. Nous avions une copine de Petite Lutine entre 16h et 17h. Nous en avons profité pour faire une petite sortie. Le soleil était déjà bien descendu derrière la colline. Pour leur permettre d’en profiter, j’ai préféré rester dans un grand pré bien exposé plutôt que de marcher sur la route, dangereuse à cette heure de sortie du boulot et d’école, et déjà à l’ombre.

courir dehors en hiver sortir malgré le froid et faire une chasse au trésor

Nous avons improvisé une petite chasse au trésor qui a fait courir les demoiselles en tous sens pendant que j’arpentais moi aussi le pré pour ne pas prendre froid. Elles sont parties chercher :

– une feuille morte

– un caillou

– un morceau de bois

– une paille

– une petite fleur, mais en fait il n’y en avait vraiment plus, donc elles m’ont rapporté une jolie herbe avec des feuilles chacune

– une poignée de sable

– une feuille encore verte

– une poignée d’herbes

petits trésors de balade, trouvailles naturelles en hiver

Elles riaient aux éclats en courant dans l’herbe. Nous avions mis comme règle que l’important est de trouver le bon objet et pas d’être le plus rapide, et il n’y a eu aucune idée de concurrence ou de qui va gagner, juste un bon moment partagé. En rentrant nous avons nourri les chevaux qui broutent dans l’enclos voisin. Nous avons croisé l’éleveuse qui nous a enfin permis de comprendre pourquoi l’un des chevaux a une couverture et pas les autres (si ça vous intéresse, c’est parce qu’il est tondu sinon il transpire et prend froid, et la couverture évite aux poils de repousser).