Fabrication d’un jeu de cartes à conter

Pour l’anniversaire d’une petite fille de 6 ans, nous avons fabriqué un jeu de cartes à conter. Nous avons découpé dans du papier canson un peu épais des cartes de 6×10,5 cm (soit 10 cartes dans une feuille A4). Puis nous avons dessiné avec les crayons aquarellables et les crayons de pastels secs des personnages, objets etc qui nous semblaient en rapport avec l’univers des contes. Voici la liste de ce que nous avons dessiné :

Objets : un arc et son carquois, un grimoire, un violon, une épée, un bateau à voiles, un balai, un coffre

Lieux : un château sur une colline, une montagne enneigée, la mer, une forêt, un chalet dans la nuit, une haute tour Lire la suite

Publicités

Le tissage avec un enfant

L’année dernière la lutine a reçu un métier à tisser de la part du Père Noël. Pleines de bonne volonté, nous avons essayé de l’utiliser. Mais nous nous sommes rapidement découragées. La navette en bois passait très difficilement entre les fils de la trame, il fallait forcer sur les derniers fils, c’était terriblement long, la laine proposée par le magasin avec le métier accrochait beaucoup, ce n’était pas du tout agréable à faire. En plus le résultat n’avait rien de très joli.

J’ai cherché longuement sur internet des explications me permettant de comprendre pourquoi tout le monde trouvait le tissage si agréable. Enfin, j’ai trouvé une vidéo de la petite épicerie qui m’a éclairée. Ce ne sont pas les explications de la jeune femme qui m’ont le plus aidée, mais un mouvement qu’on la voit faire en arrière-plan. Ouf ! Maintenant nous arrivons à tisser, nous y prenons grand plaisir et commençons à avoir des productions tout à fait présentables. Cela fait partie de nos projets de créations pour nos cadeaux de Noël.

C’est devenu une activité que j’affectionne particulièrement car nous partageons de très beaux moments avec la lutine. C’est une activité qui répond à ma recherche actuelle de prendre du temps, de rechercher l’authenticité, le geste naturel. Lire la suite

L’atelier du Père Noël : le château-fort en bois

Après le théâtre de marionnettes hier, voici le château-fort. Celui-là est pour Petite Lutine. Elle le recevra dimanche matin dans ses chaussons lorsque nous fêterons Noël ensemble (voir article Parents séparés : passer Noël sans son enfant). Ce château a demandé un énorme travail, surtout à mon compagnon. Il a commencé par bien étudier les plans (qui viennent de ce livre), puis a tout tracé sur une plaque de contreplaqué de 1m². Il a fait la découpe à la scie à main car cela lui permet de scier plus droit, mais a constaté ensuite que la scie sauteuse permettait de faire moins d’éclats. Pour les meurtrières et les créneaux il a dû d’abord percer dans les angles puis a rejoint les trous avec la scie sauteuse. Ensuite nous avons poncé les pièces (mais pas assez je pense le faire une deuxième fois plus tard). Il a tout assemblé par de la colle à bois et des petits clous, s’aidant des serres-joints pour maintenir l’ensemble. Une des étapes les plus redoutées était de fixer le château sur sa base, mais finalement avec la colle et quelques clous c’est allé assez rapidement et facilement. Je ferai reposer le socle sur un morceau de tissu afin d’éviter de rayer le parquet si jamais les clous ressortent un peu. Aujourd’hui nous avons verni le château et j’ai cousu et brodé un oriflamme en feutrine pour le donjon.

Qu’en pensez-vous ? J’ai hâte de voir la réaction de Petite Lutine lorsqu’elle le découvrira !

Coller, clouer les différentes parties en bois du château-fort Etape : vernirL'oriflamme fabriqué en feutrine rouge et brodé avec fil doréLe château fort en bois fabrication maison

Fabriquer des cadeaux maison avec son enfant #2

Nous avons continué nos fabrications de cadeaux pour Noël avec Petite Lutine. La semaine dernière, nous avions fait des porte-clés.

Un des cadeaux qui a le plus de succès avec toutes les générations, ce sont bien les cadeaux gourmands ! Ces petites douceurs que l’on prend plaisir à confectionner et que l’on déguste ensuite pendant tout le mois de janvier ou même toute l’année selon ce que c’est.

Dans un cadeau gourmand, l’emballage est aussi important que le reste. Nous avons choisi de peindre des pots en verre afin de contenir joliment nos douceurs.

Petite Lutine fait de la peinture sur verre Lire la suite

Fabriquer des cadeaux maison avec un enfant #1

Cette année, j’ai expliqué à Petite Lutine que les différents membres de sa famille allaient aider le Père Noël pour fabriquer les cadeaux qu’elle aurait. Par conséquent nous avons décidé d’aider nous aussi le Père Noël pour faire des cadeaux. C’est une très belle expérience de fabriquer des cadeaux avec son enfant. Ainsi il comprend mieux la valeur du présent, le temps passé à le faire, l’investissement émotionnel qu’il contient. C’est aussi l’occasion de faire de jolies réalisations ensemble, et d’accompagner son enfant dans des réalisations abouties. Enfin, c’est l’occasion de parler de persévérance. Petite Lutine a fait d’abord la liste des personnes à qui elle voulait faire des cadeaux, et ensuite il ne fallait pas s’arrêter en route, difficile, le travail de tout un mois de décembre !DSCN1793 Lire la suite

Quelques idées de cadeaux de Noël, de la naissance à 6 ans… (testés et validés par la Petite Lutine)

En cette période de l’Avent, beaucoup se demandent quoi offrir à leurs enfants. Un casse-tête à notre époque de surabondance. Surtout lorsqu’on constate que parfois, plus les enfants ont de jouets, moins ils savent jouer avec et s’occuper seuls. Comme je suis du genre à réfléchir pendant des heures à tout, j’ai passé un temps mémorable à arpenter les sites de jouets, les blogs de parents, les livres d’éducation pour choisir les jouets de ma fille. Certains ont fonctionné, d’autres non. Je vous fais part dans cet article des jouets qui ont rencontré le plus de succès avec Petite Lutine :

A partir de la naissance :Détails sur le produit

un joli mobile, qui ne fait pas de bruit, avec des couleurs douces et des motifs propres à éveiller l’imaginaire du bébé. Mes mobiles préférés sont ceux de l’Oiseau-bateau. Mes préférés : l’enfant-avion, le tapis volant, la lune, l’énorme coccinelle… En fait, ils sont tous tellement magnifiques, pleins de douceur, de poésie, de fantaisie… que j’ai mis un lien vers la page de recherche : Mobiles de l’oiseau-bateau

Lire la suite