fabriquer panier en saule avec enfant explications

Décorations d’automne avec du saule

Nous nous sommes mises à la vannerie avec la lutine, histoire de décorer un peu notre intérieur aux couleurs de l’automne. En plus nous avons un saule dont les tiges ont une magnifique couleur rouge orangé ce qui donne de jolis dégradés. L’autre saule est de couleur plus classique jaune.

Pour les couronnes en saule, j’enroule une première branche sur elle-même, puis la lutine en enroule à son tour une ou deux. C’est assez difficile pour les petites mains malgré tout.

Ensuite, nous sommes allées ramasser cynorhodons, fleurs d’aubépine dans la nature et physalis dans notre jardin que nous avons piqué à travers la couronne tressée. Cette partie là de la réalisation est plutôt facile pour les enfants (il faut juste faire attention aux petites épines des branchettes).

couronne automne

Nous avons ensuite réalisé notre premier petit panier. Pour ceci, nous avons suivi les indications du très beau livre Jouets de plantes aux éditions Plume de carotte (en plus c’est top il est sorti en poche !).

jouets-de-plantes       

C’était un modèle pour faire un petit panier en jonc, que nous avons donc fait avec du saule. Le résultat est par conséquent moins serré, mais c’est joli quand même. Voici les différentes étapes de fabrication :

  • faire une tresse avec trois beaux brins. Nouer chaque extrémité (nous avons fait des nœuds avec de la laine que nous avons enlevés ensuite).
  • Passer environ 20 brins de même longueur dans les entrelacs de la tresse, côte à côte, à mi distance des deux extrémités.
  • Nouer ces 20 brins à leurs deux extrémités (nous l’avons aussi fait avec de la laine, qui cette fois est destinée à rester car je trouve trop difficile de faire les liens avec du saule).tutoriel panier osier
  • Puis on réunit les deux extrémité de la tresse initiale, ce qui oblige le panier à s’arrondir et lui donne sa forme.
  • Ensuite on attache ces deux parties de tresse pour former l’anse. Cette fois-ci j’ai réussi un joli lien avec le saule, donc j’ai pu couper mes attaches en laine.
  • Et voilà notre premier panier !fabriquer panier en saule avec enfant explications
création avec marrons châtaignes glands feuilles pommes de pin épis de maïs automne

La fabrique des créatures d’automne

Lors de nos promenades en forêt et dans les champs, nous ramassons toujours des tas de choses : pommes de pin, sapin ou épicéa, glands et leurs cupules, noix, noisettes, faines de hêtre, épis de maïs, branches en tous genres, feuilles, herbes sèches, châtaignes et marrons… Aussi nous avons eu envie de faire de petits bricolages avec nos récoltes, afin de fabriquer des bonhommes et des créatures rigolotes.

Pour assembler nos bricolages, nous avons utilisé de la colle, du raphia, des cure-dents. Petite lutine a également utilisé pour la première fois le marteau et les petits clous. Elle a cloué ensemble des châtaignes et s’est débrouillée toute seule avec une grande maîtrise. se servir d'outils à 5 ans pour bricoler et fabriquerC’est bien la châtaigne, c’est assez mou, donc ça se perce facilement, même avec les cure-dents avec ou sans utiliser le marteau. En plus, bien souvent, elles ont une face plate Lire la suite

Fêter l’arrivée de l’automne

J’avais lu un livre d’Anne Bacus lorsque la lutine était toute petite. Je n’en ai pas grand souvenir, à part un détail qui m’avait marqué, elle disait que la vie ayant son lot de difficultés, il fallait saisir toutes les occasions de montrer à l’enfant sa beauté, et notamment en prenant tous les prétextes possibles d’organiser une fête à la maison. Et faire la fête, cela n’a rien de compliqué, quelques bougies, un gâteau, éventuellement un déguisement et c’est parti.

La pédagogie Steiner est tout à fait dans cette optique, qui recommande de célébrer les différentes fêtes du calendrier annuel. Chacun suit cette pédagogie suivant sa sensibilité, pour notre part, je préfère en avoir une interprétation à tendance plutôt païenne. Aussi, nous célébrons les fêtes solaires.

La fête de Mabon célèbre l’équinoxe d’automne, cette journée où le jour et la nuit sont d’égale durée. C’est le moment où l’on remercie la nature pour sa générosité, pour toutes les récoltes qu’elle nous a permis d’engranger, toutes les cueillettes sauvages que nous avons pu faire. Lire la suite

Campagnols et champignons

Petite Lutine choisit elle-même ses livres à la bibliothèque. En général, elle ne rapporte que des documentaires, surtout sur les animaux qui sont bien son sujet préféré depuis qu’elle lit des livres.

album jeunesse campagnols et champignons

Cette semaine, elle nous a fait faire une belle découverte. Le livre Campagnols et champignons de Patrick Morin et Jean-Hugues Malineau est un mélange entre une fiction, puisqu’il y a une histoire, et un documentaire. Les enfants campagnols sortent de leur terrier avec leur maman et découvre une chose énorme et bizarre à l’entrée de leur maison. La maman explique que c’est un champignon, mais attention, un vénéneux. Une promenade découverte débute alors, pendant laquelle la maman leur présentera une grande variété de champignons, en expliquant à chaque fois comment les reconnaître et s’ils sont comestibles ou non.

livre jeunesse présentant les champignons comestibles ou toxiques

Les dessins sont très soignés, précis et doux. De petites aventures viennent mettre un peu de rythme pour éviter qu’on s’ennuie trop au long de cet  exposé.

L’album se termine sur deux doubles pages documentaires, l’une sur la famille des campagnols, l’autre sur les champignons.

documentaire sur champignons campagnols, rats, mulots

Petite Lutine a réclamé de nombreuses fois la lecture du livre, et j’avoue qu’il me plait bien aussi.

Nos lectures de l’automne

Voici nos lectures préférées de la saison d’automne :

Une nouvelle maison pour la famille souris de Kazuo Iwamura. Le livre ne parle pas explicitement de l’automne, mais les illustrations y font penser. La forêt est dans des tons jaune orangé, les souris font des provisions pour l’hiver. Les livres de la famille souris ne sont plus à présenter tellement ils sont magnifiques, poétiques, simples d’accès pour les enfants. Un vrai plaisir pour tous.

La famille souris et le potiron : l’histoire débute au printemps, lorsque les souris plantent la graine de potiron. Elle se termine à l’automne, lorsqu’elles cueillent le potiron et le cuisinent de mille façons (qui me mettent en appétit à chaque fois). Lire la suite

Notre table de nature de l’automne

Je n’en ai pas encore parlé, mais depuis un peu plus d’un an, nous avons une table de nature dans notre pièce à vivre. Il s’agit d’une petite table décorée en fonction des saisons et de nos promenades dans la nature. Cette idée m’est venue en vagabondant sur les blogs de différentes personnes pratiquant la pédaggogie Steiner avec leurs enfants. Je suis loin ‘être une adepte de ces théories et de cette pédagogie en tant qu’enseignement. Par contre, la façon de vivre le quotidien avec les enfants, en l’auréolant de magie et de lien avec la nature et les contes me plait énormément.

La table de nature permet ainsi de réunir les deux. J’essaie de fabriquer à chaque saison une fée de la saison (pour l’instant j’ai fait la fée des jonquilles, le roi de l’hiver, et aujourd’hui la fée de l’automne). Je ne suis pas encore très aguerrie dans ces fabrications, mais je progresse peu à peu. Celle de l’automne que j’ai faite aujourd’hui n’est faite que de laine feutrée.

La fée de l'automne

La fée de l’automne

La table s’est enrichie au printemps d’un bel arc-en-ciel de la marque Grimm’s (j’adore ces jouets, mais quel prix monstreux ! J’ai plutôt pris le parti de les fabriquer moi-même, je ferai prochainement un article sur le sujet, par contre cintrer le bois de l’arc-en-ciel était au dessus de mes compétences, donc j’ai choisi de l’acheter). Cet arc-en-ciel reste quelle que soit la saison, il apporte une telle harmonie que c’est un de mes éléments préférés. Nous laissons également en permanence un petit mobilier fabriqué dans des branches et des glands La table de nature d'automne

La table de nature d’automne

et inspiré de ce site merveilleux :  http://naturalkidsteam.com/wordpress/2012/08/making-gnome-fairy-dishes-from-seed-pods/  ainsi que des petits personnages qui vivent toute l’année sur notre table. Cette table est un vrai lieu de jeu pour ma petite lutine. Je pense que pour Noël, je vais essayer de fabriquer un petit chalet pour ces personnages.

Pour l’automne, nous avons donc posé un potimarron, des glands, des noisettes, des châtaignes et des marrons, quelques pommes de pain, une coquille d’escargot vide. Je dois encore fabriquer quelques feuilles mortes en feutrine pour compléter celles que la lutine posera prochainement car les vraies ne tiennent pas longtemps.