sophie rabhi école ferme des enfants montessori bienveillance

La ferme des enfants de Sophie Rabhi, l’utopie en marche

Cela fait longtemps que je m’intéresse à l’expérience menée par Sophie Bouquet-Rabhi au hameau des buis. J’ai trouvé récemment à la bibliothèque son livre La ferme des enfants, une pédagogie de la bienveillance, et j’ai vraiment été conquise. Je suis admirative par l’humanisme de ce projet, le chemin parcouru, les capacités de remise en question, le regard porté sur l’humain… J’ai essayé de résumer ici les grands principes de la « philosophie » qui a guidé son projet.

La ferme des enfants est une école qui a ouvert en 1999 en Ardèche. Peu à peu le projet s’est étoffé, et a déménagé pour devenir un écovillage dont le coeur était constitué par l’école. En effet, Sophie Rabhi est convaincue que l’éducation est primordiale pour changer le monde et briser la spirale de la violence.

sophie rabhi école ferme des enfants montessori bienveillance

Le bâtiment de l’école

Le premier grand axe de son école se trouve dans la bienveillance. La bienveillance envers l’enfant est la condition nécessaire pour nous permettre de retrouver notre humanité, d’épanouir l’amour, et de vivre en harmonie sur la terre. C’est la base de toute sa réflexion pédagogique et humaine. Elle s’appuie donc sur la communication non violente et développe surtout une profonde attitude d’empathie à l’égard de l’enfant.

L’empathie accordée à l’enfant est un capital précieux non seulement pour sa destinée individuelle, mais aussi pour l’humanisation des sociétés et leur capacité à incarner la paix.

Le deuxième axe important est le lien avec la nature. La nature permet d’ancrer l’enfant dans le vivant, dans le réel, de donner du sens à sa vie. L’être humain vit dans un monde artificiel (lumière obtenue en appuyant sur un bouton, nourriture en levant la main jusqu’au rayon du supermarché). Il a perdu la sensation de son lien avec la nature, de ce cordon ombilical qui relie sa survie à celle de la nature toute entière.  L’école de la ferme permet de garder vivace ce lien, d’apprendre respect et amour de la nature aux enfants ou plutôt d’entretenir, car ils ont cet amour de façon spontanée. Elle écrit dans les premières pages de l’ouvrage

je suis convaincue que la véritable nature de l’enfant est favorable à la paix entre les humains et à la protection de la vie

Cette école cherche aussi à donner aux enfants, au delà des matières scolaires, de réelles compétences d’autonomie et de survie, qui représentent un enjeu pédagogique incontournable dans une société qui se met en danger elle-même par son irresponsabilité. Ces compétences sont également importantes pour l’enfant car elles servent encore une fois son ancrage dans la vie, le réel, et la nature. Ils apprennent donc à élever des animaux, construire des habitations avec des matériaux locaux, cultiver des légumes, faire du fromage, cuisiner, tisser, coudre, travailler le bois…

Outre de véritables compétences pratiques, ces apprentissages connectent l’enfant à la matière, au vivant, et contribuent à un développement équilibré de sa personne.

Enfin, l’écovillage a permis de construire autour de l’école une communauté susceptible de participer au changement de la société. Cette communauté essaie au quotidien d’incarner pleinement les valeurs transmises par l’école, et de vivre cette utopie. Sophie Rabhi ne cache pas que tout n’est pas forcément toujours idyllique, qu’il y a de nombreuses larmes, mais essaie de montrer qu’il s’agit d’un cheminement commun.

Ce livre m’a beaucoup touchée, et me fait avancer dans ma réflexion sur cette école dont je rêve. Je vous reparlerai à l’occasion des modalités pédagogiques plus pratiques qu’elle décrit dans l’ouvrage. C’est très inspirant également. Et surtout n’hésitez pas à le lire, elle écrit très bien !

Commander La ferme des enfants sur amazon :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s