activité motricité fine, Montessori au potager, écosser les haricots blancs

Motricité fine au potager

Qui a dit qu’il faisait mauvais temps en Moselle ? Je ne sais pas si la région fait un effort pour nous accueillir, mais nous avons de la chance. Alors que tous mes voisins m’ont dit la semaine dernière « ça y’est l’été est fini, l’hiver commence maintenant » assorti d’un « Parfois ici il pleut trois semaines d’affilée sans discontinuer, et une année on a eu seulement trois jours de soleil sur 6 mois d’hiver », le soleil est revenu depuis deux jours et semble s’installer jusqu’à la fin de la semaine. Voilà qui arrange nos petites affaires, car notre potager lui n’a pas dit son dernier mot ! Les tomates finissent de mûrir, les haricots verts sont plus nombreux que jamais, les haricots blancs commencent à sécher.

Nous continuons joyeusement nos récoltes avec petite lutine, et ça lui permet de faire de la motricité fine, pour laquelle elle sait d’ailleurs rester concentrée pendant un long moment.

éducation lente : faire du potager avec les enfants

Nous avons cueilli puis écossé les haricots blancs. Elle a beaucoup aimé ouvrir les cosses sur la longueur, et sortir les grains un par un avec ses petits doigts pour les mettre dans la bassine, avant de les transvaser grâce au gros entonnoir dans le bocal où ils vont passer l’hiver.

activité motricité fine, Montessori au potager, écosser les haricots blancs

Nous avions déjà fait ce travail de finesse avec les grains de sureau. Après en avoir cueilli de belles grappes dans la forêt, nous avons passé un long moment à les égrener. Puis les doigts de la lutine se sont mis au travail pour trier les grains encore verts et les retirer de la casserole avant la préparation de la gelée.activité pour travailler la pince à deux doigts en motricité fine Montessori

Pour les haricots verts, elle prend un petit couteau et une planche à découper en bois et coupe les deux extrémités du haricot avec beaucoup de minutie.

Je ne sais pas vous, mais j’éprouve une intense satisfaction à récolter les légumes dans mon potager ou à cueillir das la nature et à préparer toutes ces provisions pour l’hiver. J’ai l’impression de revenir à des valeurs fondamentales, d’être dans le concret, de me recentrer et me ressourcer. Tout le monde est apaisé après ce type d’activité.

créer avec enfants à partir de récup

Le potager, ça stimule la créativité !

Advertisements

Une réflexion sur “Motricité fine au potager

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s