dessin animé alternatif nature amitié

Education consciente et dessins animés

Drôle de titre me direz-vous. Qu’ont à voir les dessins animés avec l’éducation consciente ? Comme je l’expliquais dans un article précédent, j’essaie de prendre conscience des raisons sous-jacentes qui guident mes choix d’éducation. C’est une façon de ne pas répéter inconsciemment certains schémas avec lesquels je ne serais pas d’accord, et d’essayer de mener une éducation la plus proche possible de celle que je souhaite et qui correspond à ce que je suis réellement.

Cependant, il y a un domaine dans lequel jusqu’à maintenant je ne m’étais posé aucune question, celui des dessins animés. A la maison, nous avons eu notre premier poste de télévision lorsque j’avais environ 8 ans. Les premiers dessins animés que j’ai regardés étaient Robin des bois et Blanche-neige. J’ai littéralement adoré des dessins animés. Ensuite il y a eu Le Livre de la jungle, les 101 dalmatiens etc… Aussi tout naturellement, j’ai commencé à proposer à ma fille de regarder ces dessins animés Disney dans lesquels j’avais baigné.

Or récemment, je me pose quelques questions au sujet de l’image du monde qui est proposée dans ces dessins animés. Je suis un peu gênée par l’attitude passive des princesses dans les deux dessins animés de princesses que connaît la lutine pour le moment (Cendrillon et Blanche-neige), par le côté complètement effacé et robotique des princes (d’ailleurs, ont-ils seulement un nom ?), et surtout par le manichéisme de ces histoires. Ma fille classe avec beaucoup d’intransigeance les personnages entre les méchants et les gentils et ne tolère aucune exception. Cela correspond à une période de son évolution et de sa capacité d’abstraction, j’en suis bien consciente, je ne souhaite pas rejeter les Disney que j’ai adoré et qui continuent de me faire rire aux éclats. J’aimerais surtout que son imaginaire soit nourri par des histoires un peu différentes, et proposant d’autres modèles de pensée et d’autres visions du monde de façon générale, correspondant peut-être davantage à mes idées.

dessin animé alternatif nature amitiéLe premier dessin animé que nous avons regardé ensemble qui répond à cette prise de conscience et qui correspond donc davantage à mes valeurs est Mon voisin Totoro du cinéaste japonais Hayao Miyazaki. C’est l’histoire de deux petites filles qui emménagent dans une maison à la campagne avec leur papa, alors que leur maman finit de se soigner à l’hôpital. Les deux petites filles explorent leur jardin et découvre avec émerveillement l’arbre géant qui pousse tout près. Dans son sein vit une étrange créature, qu’elles nomment Totoro et qui leur fait découvrir la magie de la nature. Dans ce dessin animé, il n’y a aucun méchant, toutes les manifestations vivantes sont acceptées et intégrées dans l’univers des petites filles. Le rythme est lent, paisible, et propose une vraie découverte de la nature et de sa magie. Petite Lutine est déjà une grande fan et le réclame souvent.

Advertisements

21 réflexions sur “Education consciente et dessins animés

  1. Stella dit :

    Les animés du Studio Ghibli sont très beaux et dégagent des prises de conscience sur la sauvegarde de la nature et le respect de l’écologie (Miyazaki lui même est un grand écologiste ), chose qui manque cruellement aux films de Disney. Je trouve que c’est très bien que les enfants regardent d’autres choses que les Disney.

    • Adeline dit :

      Merci pour votre commentaire. En effet, ces valeurs de la nature sont tellement importantes pour nous aussi, c’est agréable de les retrouver dans les dessins animés qui même très limités (ma fille en regarde environ un à deux par mois seulement) ont une grande influence sur les enfants.

  2. M. dit :

    Bonjour

    Je me pose aussi bp de questions sur les dessins animés.. de (très) nombreux parents ne vont pas plus loin que l’idée « dessin animé = pour enfant » et ne prennent pas le temps de visionner le DA avant ou de réfléchir à sa réelle adaptation à leur enfant, et surtout à ce qu’il apporte (en bien, mais stt en mal). J’ai fait partie de ces parents, et comme toi, j’ai commencé par leur montrer… Blanche Neige, qui les a traumatisé pendant un sacré bout de temps !!!
    Nous sommes fans des Ghiblis, et je mets bp en avant cette proximité avec la nature, mais aussi la lenteur de l’action… (attention, pour autant tous les Ghiblis ne sont pas pour les – de 10 ans…). Il y a tant auj de films animés et de dessins animés qui sont constamment dans le bruit et l’action (ex : l’âge de glace 4, que j’ai détesté), c’est assez effrayant !
    On dirait que tous les personnages sont hyperactifs : pour une société qui trouve que ses enfants sont hyperactifs, c’est un comble, de quoi se poser bp de questions…

    J’ai déjà fait ce genre d’articles sur les DA sur mon blog, mais mes enfants étant auj + grands (9 et 7,5), mais je me pose désormais la même question pour les films (avec de vrais acteurs) : j’en ai fait un article il y a 2 jours, en écho au tien 🙂
    http://education-creative.com/blog/?p=10200

    • Adeline dit :

      Merci pour ta visite, j’aime beaucoup ton blog, je vais aller lire ton article de ce pas ! Oui, on m’avait prévenue pour les films de Miyazaki, j’avais même entendu dire qu’ils n’étaient pas à destination des enfants, ce que mon voisin totoro réfute très bien… Je pense que je vais continuer à creuser dans cette voie.

      • M. dit :

        Ceux qui ne sont pas pour les enfants, selon mon avis personnel : « Nausicaa » (mais une merveille pour les adultes, et le manga est à lire absolument !), « Princesse Mononoke », et concernant « Le voyage de Chihiro », c’est limite (des enfants d’une amie, de l’âge des miens, ont été traumatisés par la transformation des parents en cochons…). Et « Le Tombeau des Lucioles », une petite merveille (le livre est à lire aussi), mais je pleure comme une madeleine à chaque fois 😦

        Par contre pour nos enfants, outre « Totoro », il ne faut pas manquer « Arrietty », « Kiki la petite sorcière », « Ponyo » (même si, à 9 ans, mon fils a encore peur du père !) et « Le royaume des chats ».

        La liste n’est pas exhaustive évidemment 🙂

        Un film que nous aimons bp, mais qui s’adresse aux + grands je pense : « Pompoko », une formidable réflexion sur l’écologie, la destruction par l’homme de la forêt et donc de l’habitat des animaux… C’est assez dur parfois, il faut le regarder avant pour être sure qu’il soit adapté à ses enfants, mais c’est un magnifique plaidoyer !

        (merci pour mon blog ;))

      • Adeline dit :

        Si je ne savais pas quoi faire de mes soirées, me voici rassurées 😀 Autant je n’aime pas tellement regarder la télé et les films, autant j’adoooore les dessins animés, me voici donc comblée, merci pour toutes tes idées.

  3. Cathy dit :

    Nous aimons beaucoup les films d’animation de Hayao Miyazaki, je crois que nous les avons tous vu, mon voisin Totoro fait parti de mes préférés. Il y en a d’autres tout aussi chouettes, mes enfants de 13, 8 et 5 ans, aiment aussi beaucoup  » les enfants loups « réalisé par Mamoru Hosoda, il est un peu plus long mais chacun y trouve quelque chose. Ces films s’apprécient à tout âge, nous sommes de grands fans mon mari et moi. Le voyage de Chihiro ou encore Ponyo sur la falaise, le château dans le ciel, le château ambulant, et le très poëtique  » la colline aux coquelicots ».
    Je vous les recommande aussi beaucoup beaucoup, je les préfère de loin aux disney et pixar, qui sont par ailleurs très bien surtout certains, mais je suis une inconditionnelle de ces films d’animation Japonnais qui apportent tant de poësie et de magie dans les émotions.

    • Adeline dit :

      Merci Cathy pour ta visite. Je ne souhaite pas non plus faire de sectarisme et interdire les disney à la maison. Je les ai aimés enfant, comme tu le dis certains sont très sympas, mais il y a tellement de bijoux ailleurs que c’est important de s’y intéresser et d’ouvrir l’imaginaire des nos enfants à d’autres façons de voir. Comme toit j’aime beaucoup la poésie qui se dégage de ces dessins animés japonais. Je vais essayer de voir les titres dont tu parles.

  4. bource dit :

    C’est bon de se retrouver autour de ce sujet qui m’interesse depuis si longtemps ! Enfin, j’entends des mamans qui pensent un peu comme moi …

    C’est seulement depuis ses 6 ans ,à peu près, que je vois notre fille de plus en plus à l’aise avec les animés et les écrans en général. Depuis lors ,nous lui proposons une séance « dessin animés » de 20 ou 30mns chaque mercredi, elle y tient !
    Quant au contenu ,là j’avoue que ce n’est pas si simple –
    les Disneys ne plaisent toujours pas à notre fille , les pixar me donnent le tourni et je ne peux les lui infliger …
    Nous avons à l’époque de ses tous premiers animés (c’était de l’occasionnel festif ) bcp aimé « la petite taupe » tchècquoslovaque. Et les tchoupis, petit ours brun, caillou ,ont toujours plû à Nina , jusqu’au jour où elle attendait autre chose de son « animé’ !
    Et là nous avons découvert  » 64 Rue du Zoo », nous avons tous tout de suite aimé 🙂
    Elle en regarde 5 ou 6 épisodes en continu et ça lui va comme ça !

    Dernièrement ,à Noël, Nina a regardé Totoro et elle a bcp aimé . Depuis je suis allée sur le site des studios Ghiblis et j’y ai trouvé la rubrique « parent-enfant » très bien construite afin de mieux guider le choix des animés en fonction de l’âge.

    Enfin,il y a bien les choix judicieux parfois des médiathèques qui nous font découvrir des animés de petits studios et le grand écran ‘version plus adaptée au tout jeune public (lumière tamisée, sans publicité, temps de projection plus court, entre autres-)

    Merci à tous les partenaires de la culture qui s’intéressent vraiment aux tout jeunes !

    cécile B.

  5. Patricia dit :

    Bonjour,
    Nous sommes plus que septiques quant aux messages diffusés par les dessins animés Disney, sans parler du rythme (très, trop rapide)… alors on évite !
    « Harrietty et les petits chapardeurs » et « Ernest et Célestine » ont nos préférences en ce moment (et sont adoptés par notre bambin de 3 ans). Il aime aussi beaucoup Mon voisin Totoro, Microcosmos et La vallée des fourmis perdues. Et les documentaires courts du style « C’est pas sorcier » (on en profite pour apprendre plein de choses !) 😉

  6. carocrea dit :

    Nous avons aussi commencé par regardé Totoro et Cendrillon à la maison, mais dans les « nouveaux » Disney/Pixar (Raiponse / Rebelle / La princesse et la grenouille), les princesses sont bien moins passives, tout comme les princes d’ailleurs, je pense que c’est une question de génération aussi, blanche neige a presque 80 ans tout de même!
    Et rien à voir, nous sommes fans de Peppa pig ici !!!

    • Adeline dit :

      Merci pour ton commentaire 🙂 Pour les princesses, j’avais fait un article sur les super-princesses et suite à ça, on m’avait parlé de Rebelle. Je crois qu’il va quand même falloir que je finisse par le chercher…

  7. Caramel'Joyeux dit :

    Bonjour, je suis dans cette même recherche et pour les plus jeunes j’ai trouvé une très belle histoire sans méchants : « L’Etoile de Laura », (1h20) c’est un film allemand mais le graphisme et le rythme me rappelle un peu le style japonais type Miyazaki. Je suis preneuse si vous en connaissez d’autres dans ce genre, merci! Je n’ai pas réellement de blog, juste une page Facebook « Caramel’Joyeux » sur laquelle je poste des documents plus ou moins pros en lien avec la petite enfance.

    • Adeline dit :

      Super, merci pour cette référence. Je n’ai pas envie de passer non plus au « tout japonais », cela permet donc de varier les origines. Merci pour ton commentaire, je vais aller faire un petit tour sur ta page.

  8. Meelili dit :

    Ici aussi, c’est le premier dessin animé que nous lui avons montré (en long metrage). Elle ne s’en lasse pas, aime imiter Mei, aime imaginer que les chats bus existent, et qu’en lançant des glands, ils pourraient pousser dans la nuit. Cela tombe bien, c’etait le premier qu’on voulait lui montrer, et nous l’aimons beaucoup aussi. J’espere que les valeurs transmises par ce film d’animation continueront d’enchanter son quotidien, c’est tellement respectueux 🙂

    • Adeline dit :

      Merci pour ton message. Oui ce dessin animé transmet de très belles valeurs, et comme cela a été déjà souligné à plusieurs reprises dans les commentaires, il a un rythme très lent, ce qui s’apprécie vraiment à notre époque.

  9. M. dit :

    Je me permets de laisser un énième commentaire mais la discussion est vraiment intéressante 🙂
    La Petite taupe avait eu un grand succès chez nous aussi, et je vous conseille FORTEMENT la petite perle japonaise « Komaneko » : plusieurs petits courts-métrages relatant les aventures d’un petit chat en stop-motion, très bricoleur et créatif.

    Sinon il y a, si on passe côté français, les très belles réalisations de Michel Ocelot : les fantastiques films de « Kirikou » évidemment, ou encore Les contes de la nuit (réalisé en ombres chinoises). Tjs côté français, les merveilleux « Kerity » (qui parle des livres, de la difficulté d’apprendre à lire), et « Mia et le migou », une belle fable écologique, dans la veine de Miyazaki.

    Je me permets de mettre des liens vers 2 articles de mon blog de 2010 et 2012, où je parlais de tout cela :

    http://education-creative.com/blog/?p=919
    http://education-creative.com/blog/?p=5488

    Marie

    • Adeline dit :

      Tu fais bien de mettre les liens, j’ai lu ton récent article sur les films, mais j’avoue avoir eu la paresse de chercher les anciens articles que tu évoquais sur les dessins animés. comme ça tu m’as prémâché le travail !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s