Balades hivernales…

balade naturaliste hivernaleQuelques images de nos sorties hivernales, nos petites activités. Pour nous, les promenades sont vraiment importantes, mais dans ces conditions glaciales, il faut trouver de quoi s’occuper pour ne pas prendre froid !

Sortie à l’étang

Le premier jour, j’avais oublié l’appareil photo, dommage car on a admiré de magnifiques traces d’oiseaux dans la neige : les canards palmés, de plus petites traces en direction de l’eau, sans doute les poules d’eau et enfin des minuscules traces que petite lutine et sa petite mamie ont attribué à des mésanges.

Le lendemain, la neige avait fondu. Nous avons regardé les panneaux naturalistes ponctuant le tour de l’étang, et toqué aux arbres pour savoir s’il y avait quelqu’un à l’intérieur. Ce jeu a beaucoup plu à petite lutine qui a décrété que sans doute les lutins devaient dormir à cause du froid, ce qui expliquait leur silence.

jeu promenade lutins imaginaire

Sortie chasse au trésor

Aujourd’hui, un petit rayon de soleil est venu illuminer la fin de l’après-midi. Nous avions une copine de Petite Lutine entre 16h et 17h. Nous en avons profité pour faire une petite sortie. Le soleil était déjà bien descendu derrière la colline. Pour leur permettre d’en profiter, j’ai préféré rester dans un grand pré bien exposé plutôt que de marcher sur la route, dangereuse à cette heure de sortie du boulot et d’école, et déjà à l’ombre.

courir dehors en hiver sortir malgré le froid et faire une chasse au trésor

Nous avons improvisé une petite chasse au trésor qui a fait courir les demoiselles en tous sens pendant que j’arpentais moi aussi le pré pour ne pas prendre froid. Elles sont parties chercher :

– une feuille morte

– un caillou

– un morceau de bois

– une paille

– une petite fleur, mais en fait il n’y en avait vraiment plus, donc elles m’ont rapporté une jolie herbe avec des feuilles chacune

– une poignée de sable

– une feuille encore verte

– une poignée d’herbes

petits trésors de balade, trouvailles naturelles en hiver

Elles riaient aux éclats en courant dans l’herbe. Nous avions mis comme règle que l’important est de trouver le bon objet et pas d’être le plus rapide, et il n’y a eu aucune idée de concurrence ou de qui va gagner, juste un bon moment partagé. En rentrant nous avons nourri les chevaux qui broutent dans l’enclos voisin. Nous avons croisé l’éleveuse qui nous a enfin permis de comprendre pourquoi l’un des chevaux a une couverture et pas les autres (si ça vous intéresse, c’est parce qu’il est tondu sinon il transpire et prend froid, et la couverture évite aux poils de repousser).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s