Couchsurfing en famille, notre première expérience d’accueil

Je suis inscrite sur le site de couchsurfing, https://www.couchsurfing.org/ depuis environ deux ans. Je n’ai eu qu’une seule occasion d’être hébergée, lors d’un voyage seule. C’était une super expérience, j’avais rencontré un couple vraiment gentil et accueillant. Depuis j’ai eu très envie d’accueillir à mon tour. Mais au début, j’étais effrayée à l’idée d’accueillir des inconnus alors que je vis seule avec l’asticot. J’avais donc précisé sur mon profil que je ne pouvais proposer un canapé que lorsque l’asticot était chez son papa. Et puis finalement j’ai découvert le family group du site couchsurfing. Dans ce groupe sont inscrites des familles qui souhaitent vivre l’expérience du voyage en famille chez l’habitant grâce à cette vaste communauté du couchsurfing. Je me suis inscrite à mon tour. Malheureusement, ma campagne profonde ne semblait pas attirer grand monde. Et puis il y a trois semaines, j’ai enfin reçu une demande. Une jeune femme d’origine autrichienne, Bernadette, voyage pendant deux mois en France avec son petit garçon de un an et demi, K., et m’a demandé de passer quelques jours chez nous.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un mini-couchsurfeur blond comme les blés en plein échange culturel : la pêche aux tritons…

Au début elle prévoyait de rester environ 2 nuits, et puis finalement, nous avons passé 4 jours ensemble. Cela a été une super expérience. Nous sommes allés ensemble au lac, nous avons fait des balades, du vélo. Elle m’a cuisiné une spécialité autrichienne, les Käsespetzele (je me suis régalée, l’asticot a goûté mais n’a
pas semblé emballée). Nous avons fait le marché ensemble et elle voulu que je lui apprenne ma recette pour faire des tartes salées. Bernadette a également maquillé le petit asticot en Princesse (alors là, elle était conquise…).  Les deux petits, malgré la différence d’âge et de langue n’ont pas cessé de jouer ensemble. Ils ont rapidement trouvé un langage commun, fait de gagaga tatata dodidodu qui les a fait beaucoup rire. Nous avons terminé son séjour par une super soirée crêpes sur le réchaud dans le jardin, c’était vraiment chouette.

De plus, si on place l’expérience sur le niveau linguistique, je pense que c’est une réussite. En effet, elle a entendu pendant tout le séjour de Bernadette que je lui parlais en anglais, et elle n’arrête plus de me demander de lui traduire des mots. Alors pour le moment, il ne me semble pas qu’elle les retienne vraiment. Mais l’important est que d’une part elle s’imprègne de la langue peu à peu (avec un accent à faire peur par contre, au secouuuuurs !!!), et surtout elle comprend vraiment l’utilité d’une langue étrangère, qui est de communiquer avec d’autres personnes. Et ça, je pense que c’est le plus important, donner du sens aux futurs apprentissages. OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai maintenant très envie de poursuivre l’expérience en voyageant moi-même avec l’asticot. Une petite appréhension subsiste malgré tout, il va falloir se lancer !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s